Il suffirait d'un souffle pour que tout bascule…

Exposition / Installation / Vidéo

Ce projet rassemble des fragments d’histoires familiales qui sondent la question de l’empreinte génétique.

Ainsi, les œuvres présentées sont le plus souvent d’ordre symbolique, à lecture multiple, et sont accompagnées de textes d’évocation du lien au monde et aux ancêtres, de l’histoire que nous portons, personnelle et universelle, avec toute sa beauté et toute son horreur.

Au fil des transmissions intergénérationnelles, que reste-t-il en nous des milliers d’individus qui nous composent, des rêveurs, des inventeurs, des passionnés, des pleutres, des meurtriers, des âmes pures et des âmes damnées ?

Notre ADN peut-il révéler cette appartenance à une espèce humaine fantasque et duelle, qui aime ou hait avec la même rage ?

Il suffirait d’un souffle pour que tout bascule… le bien, le mal, la vie, la mort, l’avant, l’après. 

[Projet en cours]

 

© VAM 2019 – La Main qui me caresse